top of page

Équinoxe d'Automne 2022


Le 23 septembre 2022, à 01h03 TU (03h03 à Paris)


Les équinoxes sont des moments annuels d'équilibre entre force de jour et force de nuit. Après celle d'automne la durée du jour devient de plus en plus réduite et la nuit de plus en plus longue jusqu'au solstice d'hiver.


C'est une bonne période pour commencer à admirer les étoiles, voir loin, sonder l'espace, extérieur mais intérieur aussi, s'identifier à ce qui est plus grand que nos petits nous, collectivement l'Humanité et individuellement le Soi. Cette quête débute maintenant pour 3 mois.


Individuellement l'invitation est à se questionner au quotidien sur Qui suis-je ? A quel point suis-je conscient de moi-même ? A quel point suis-je capable d'intégrer ma propre forme, m'aimer ? Quel est le meilleur de moi-même ? Quel est ma part qui le vaut bien ?


Et collectivement, C'est quoi le sens d'être ensemble ? Qu'est-ce qui nous anime et qu'est-ce qui nous uni ? Que puis-je faire/développer pour être plus précieux à cette Humanité ?


L'hiver arrive, les plantes s'y préparent chaque année, conscientes de leurs propres forces de vie et dans l'acceptation du rythme de la Vie, cyclique. Nous le faisons plusieurs fois par minute à travers notre respiration : Éveiller, prendre sa place, veiller, laisser la place.


Évoluer vers plus de Conscience, être Soi en Dieu, être Dieu en Soi, engage vers des matins lumineux qui rient et qui chantent.


Le symbole sabien de l'équinoxe d'automne, passage du soleil en Balance, et cette année parfaitement conjoint à Mercure en rétrogradation, est au 1er degré de la Balance : "Dans une collection de spécimens parfaits de nombreuses formes biologiques, un papillon étale la beauté de ses ailes, son corps empalé par un fin dard."


Le symbole sabien de la Lune dans ce thème est à 27° Lion : "La luminescence de l'aube dans le ciel de l'est."


Le symbole sabien de l'ascendant (l'Est) de ce thème monté pour Paris est à 10° Lion : "La rosée du petit matin étincelle lorsque la lumière du soleil inonde le champ."




















Comments


bottom of page