Cultiver la solitude et le silence


Cultiver la solitude et le silence,

récolter la joie.


J'ai la chance, le luxe même d'avoir du temps... beaucoup !

Du silence... beaucoup !

De grands espaces de solitude !


Je ne l'ai pas toujours vécu comme une chance.

Cela a plutôt commencé comme une punition.


J'étais active ( probablement hyper active) et du jour au lendemain j'ai été immobilisée seule chez moi.

Je vis dans un lieu retiré sans contact avec mes rares voisins...


Au début, chaque journée débutait avec la perspective (effrayante) de cet immense "vide" qu'il me faudrait traverser tant bien que mal jusqu'au retour de mon mari vers minuit.

Alors, j'ai " rempli" avec des activités que ma vie ne me laissait plus le loisir de faire: lecture, vidéos, documentaires, films...

Très vite, ce " remplissage" est devenu fastidieux, monotone. Je tournais en boucle comme ces vidéos !


Je ne me souviens plus comment cela a commencé.........

Un caillou, de la peinture, un petit bout de bois pour faire des points...


Très rapidement, une exaltation est née. J'avais hâte de commencer une nouvelle journée pour expérimenter, améliorer.


J'ai réalisé "des tonnes" 😉(parfois, je peins de très gros cailloux, galets ardoises...) de pierres peintes.

Et, tel le petit poucet , j'ai peu à peu retrouvé mon chemin !


Aujourd'hui, j’ai conscience chaque jour de la chance qui est la mienne de cette vie libre, créative, colorée... joyeuses !


La solitude ?

Après m'avoir été imposée, je la choisis, je l'aime. Nous cheminons ensemble et elle me permet d'expérimenter, me laissant libre de me tromper puisque demain recommencera cet espace de " possible"!



 

Fabienne