Kriya yoga 18 postures

Yoga signifie littéralement « Union » en sanskrit.

C'est une discipline dont on retrouve les traces dès le troisième millénaire avant Jésus Christ.

Les deux plus anciens textes qui témoignent du yoga sont les Yogas Sutras de Patanjali et la Bagavhad Gîta.

Le But du Yoga est la réalisation du Soi, c'est à dire l'identification de son Être avec sa réalité la plus haute.


Les maîtres de l'Inde ancienne ont découvert que l'être humain est formé d'un corps, d'une âme et d'un esprit - aussi appelé le Soi - et qui représente ce qu'il y a de plus réel à l'intérieur de nous.


Aussi, le Yoga est dès son origine un moyen, un outil, destiné à réaliser cette unité.


Le Kriya yoga consiste en un apprentissage de techniques favorisant l'état d'éveil, ou de réalisation, évoqué plus haut.

Oublié pendant des siècles, il a été redécouvert par Babaji puis transmis à Lahiri Mahasaya, en Inde, à la fin du XIXème siècle. Lahiri l'a enseigné à Sri Yukestwar qui a formé Yogananda.

En s'expatriant aux États-Unis dans les années 20, Yogananda a permis la diffusion du Kriya Yoga au-delà des cercles d'initiés d'Inde. C'est en grande partie grâce à lui que le Yoga est aujourd'hui mondialement connu.


La vidéo présentée ici consiste en un exposé de 9 des 18 postures du Hatha Kriya Yoga.


Vous y reconnaîtrez peut-être d’actuelles positions de gymnastique ou même d'aérobic. Ces pratiques, à l'instar de certaines écoles de yoga modernes, ont détournés le But et l'essence du Yoga pour en faire des exercices d'assouplissement du corps. Même si cela fonctionne, ce n'est pas ainsi que le yoga devrait être enseigné, ou pratiqué.

Les 18 postures ont été élaborées pour préparer le corps à recevoir et intégrer sans risques des énergies supérieures. L'assouplissement du corps physique est une résultante de cette pratique et non un but en soi.


L'exposé qui vous est présenté ici est le fruit de plusieurs années de recherches, d'expérimentations et de pratiques entre 2015 et 2021. C'est une porte, une voie nouvelle offerte à l'humanité présente et future, pour qu'elle puisse retrouver un sens à son existence et se reconnecter sans dommages aux enseignements du passé.


Ces postures devraient être pratiquées telles que présentées, sans l'utilisation de sons dits « sacrés », de prières ou de mantras traditionnels. Ces mantras ne fonctionnent plus. Ce que vous pourrez trouver sur internet à ce sujet, ou dans les textes anciens, n'est malheureuse-ment plus d'actualité. Les mantras, comme les prières, ont été abîmés par les religions et leurs dogmes, qui peu à peu se sont mises au service d'un pouvoir négatif au détriment de celui de la Vérité.


Ceux qui veulent prier Babaji, ou son groupe, pour être guidés dans leur Yoga peuvent bien-sûr le faire, depuis leur cœur, avec leurs mots, sans formules magiques. Cette vidéo est avant tout destinée à celles et ceux qui cherchent, avec sincérité ; au-delà de leurs croyances ou de leurs préjugés. Puissent-ils trouver dans la pratique « scientifique » du Yoga une réponse, ou un début de réponse, à leur quête de Vérité.


Les 18 postures de Kriya Yoga devraient toujours être pratiquées par paire car elle permettent aléatoirement un mouvement d'ouverture, d'expansion ou de contraction.

Traditionnellement, la posture qui suit la charrue est la posture du cobra. Elle a été remplacée ici par le pont (ou la demie roue) car ce sont deux postures qui fonctionnent très bien ensemble.


Dans un premier temps, essayez de pratiquer les postures avec les paires présentées ici. Cela est plus simple et il va sans dire que l'ordre choisi par les initiateurs du premier Yoga a été soigneusement étudié. Si peu à peu vous sentez cependant qu'il serait mieux pour vous de pratiquer telle ou telle posture d'ouverture après telle ou telle posture de contraction, faites vous confiance. L'important est que vous développiez un esprit de discipline autant que d'ouverture à votre ressenti. Vous enfermer dans une routine serait contraire au but recherché.


Le temps de pratique, la durée de la posture, sont propres à chacun.


Le rythme de cette vidéo a été étudié afin d'être le meilleur compromis pour le plus grand nombre de pratiquants débutants.


Une fois que vous aurez mémorisé les postures, n'hésitez pas à adopter votre rythme propre. Avec le temps, on arrive à se maintenir dans la posture pour une durée de plus en plus longue et parfois même entrer en méditation dans la posture. C'est signe que votre ordinateur n'est plus utile.


Le Yoga est une affaire de patience, d'endurance, de précision...


Il ne s'agit pas d'atteindre un état d'éveil en quelques heures ou même en quelques mois.

La pratique régulière de ces postures permettent d'ouvrir, un peu plus à chaque fois, les centres principaux de circulation d'énergie tout en fortifiant le corps.

Le pratiquant ou la pratiquante gagnera en concentration, vitalité et réceptivité à mesure qu'il ou elle pratiquera. Le rythme de progression sera particulier à chacun(e).


Si il, ou elle, s'engage avec sincérité dans la voie du Yoga, nul doute qu'il/elle sera guidé vers ce vers quoi il/elle tend, ou aspire.