Le paysage imaginaire

Se ressourcer grâce au paysage imaginaire


Installez-vous confortablement, relâchez vos épaules et détendez votre visage.


Prenez une grande inspiration et soufflez par la bouche. Videz complètement vos poumons.

Encore une fois. Inspirez profondément. Expirez complètement.


L'agitation et le tumulte se libèrent, bravo.

Vous inspirez le calme et la douceur, vous expirez les tensions.


Nous y sommes.

Fermez délicatement vos yeux.

Laissez venir à vous les images d'un paysage...


Un bord de mer au petit matin, le sommet d'une montagne au soleil couchant,

L'immensité chaude du désert, un champs de blés qui danse dans le vent,

La vie d'une place de village un jour de marché, la joie des enfants jouant dans une cour d'école,...


Laissez venir ce lieu, tranquillement.

Il répond à votre besoin en cet instant.


Laissez-le s'installer dans votre esprit.


Puis invitez-le à grandir en vous et autour de vous.

Vous vous immergez dans ce décor.

Vous y trouvez votre place.


Voilà, vous y êtes.

Continuez à respirer tranquillement.

Vous êtes le calme et sérénité.


Maintenant observez autour de vous...


Les couleurs, le décor, l'ambiance,

Les mouvements, le vivant, le ciel,...


Sentez comme ce paysage vous appelle.

Il vous invite à l'ouverture.


Alors, si vous le souhaitez, vous pouvez vous ouvrir.

Ouvrir votre cœur,

Déployer vos bras,

Offrir votre visage au ciel, au soleil, à la caresse du vent.


Ressentez,

Vivez ce paysage depuis vos sens.


La chaleur sur votre peau, à vos oreilles le chant de oiseaux,

La douce odeur d'une forêt au cœur de l'été,

La gourmandise des premières fraises, juteuses et sucrées.


Puis, si vous en ressentez l'élan,

Enrichissez-le,

Créez tout ce qui peut vous ravir.


Nourrissez votre corps, laissez danser votre âme.

Tout est possible, c'est votre moment.


Quand ce sera le bon moment pour vous,

Ramenez ce paysage dans votre cœur, au centre de votre poitrine.

C'est un lieu ressource, disponible à chaque instant.

 

Émilie Farat