Nouveaux symboles astrologiques pour une nouvelle astrologie

1. L’Astrologie Humaniste dans l’Evolution Nous pouvons probablement adhérer à la convention que les symboles que l’astrologue occidental contemporain utilise pour monter ses thèmes ont été réactualisés à l’époque gréco-romaine et en tout cas qu’ils font référence à des expériences de cette civilisation. Il y a au moins 2000 ans. Nous pourrions ainsi faire correspondre les signes du zodiaque à une division saisonnière de l’année, division très utile pour l’organisation de peuples fortement liés au travail de la terre. La représentation des parts de cette division ferait donc naturellement référence soit à des animaux particulièrement présents dans le quotidien de ces hommes à un moment particulier de l’année (le terme zodiaque est dérivé du grec zodion qui signifie petit animal), soit directement à des événements liés à ces moments de l’année. Par exemples, le Bélier pourrait faire référence au moment de l’année ou les moutons sortaient de leur abri d’hiver pour être conduits vers leur lieu de pâturage et la Balance au moment de faire les comptes de l’année en terme de récoltes, de payer ses dettes ou ses impôts. Pour les signes des planètes, nous pouvons aisément concevoir que la mythologie, la vie des dieux, de l’époque gréco-romaine ait servi de réservoir pour nommer les objets célestes qui se déplaçaient, vivaient, dans le ciel. L’astrologie traditionnelle s’est ainsi développée et affinée avec ces symboles pendant toutes ces années jusqu’à ce qu’au siècle passé Dane Rudhyar vienne formuler une orientation fondamentale, si ce n’est originale, de la pratique astrologique. Dans son livre « La pratique de l’astrologie », publié en 1980, il explique le sens de sa démarche : « Pour moi, l’astrologie est simplement une méthode de compréhension profonde et « holistique » de tout état individuel qui, si elle est suivie avec intelligence et détachement personnel, peut conduire à la sagesse et à l’équilibre harmonique des forces psychiques. » L’Astrologie Humaniste, technique pour comprendre l’homme, est née. Et ses bases, de l’avis de l’auteur lui-même, sont jetées pour 400 ans au moins. Notre monde contemporain est marqué entre autre par le passage de l’ère du Poisson à l’ère du Verseau, passage inscrit dans ce cycle de près de 26'000 ans que constitue celui de la précession des équinoxes. Quelque soit la date exacte de ce passage dans un nouveau monde, si l’Ordre (le Cosmos) change dans le ciel alors la compréhension que nous avons de cet Ordre devrait évoluer lui aussi et les outils à notre disposition pour accompagner cette évolution devraient également évoluer. C’est dans ce contexte là que je place l’Astrologie Humaniste. Elle représente pour moi un outil mis à la disposition des humains pour prendre une part consciente à cette évolution. Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de faire légèrement évoluer l’astrologie et cela au niveau des symboles qu’elle utilise graphiquement. C’est un aspect très matériel et « terre à terre » du changement. 2. Proposition de nouveaux symboles Intrinsèquement, le symbole relie. Il est un lien, un contact, entre deux choses qui physiquement ne sont pas en lien, en contact. Le symbole est, d’une part, concret, physique, matériel dans la forme qu’il prend pour représenter la partie inaccessible. C’est le dessin, le glyphe, le caractère, la figure, le pictogramme. Le symbole est, d’autre part, énergétique. Il est porteur et diffuse une énergie qui lui est propre. On parle d’onde de forme. Bien entendu, il est nécessaire que le lien lui-même existe entre le symbole et ce qu’il représente sinon il n’est pas actif (un peu comme le faux billet de banque qui n’a pas « l’énergie » du vrai et qui ne peut donc pas servir à obtenir quelque chose). Or, il s’est avère que certains des pictogrammes que nous utilisons pour désigner les planètes et les signes en astrologie soit n’ont pas de lien avec ce qu’ils représentent, soit ont une onde de forme qui diffuse une énergie qui est contradictoire ou non conforme à ce qu’ils représentent. Le travail auquel j’ai été invité à participer et dont je présente le résultat aujourd’hui est le fruit de l’utilisation de perceptions extrasensorielles qui a permis la création de formes, donc d'ondes de forme qui permettent de relier les énergies planétaires à ces formes. Le travail a consisté en la création de nouveaux symboles et la reliance énergétique entre ces symboles et ce qu’ils représentent. Il a été réalisé, pour l’aspect énergétique, par Sébastien Berger, créateur du Magnétisme Humaniste, et par moi-même pour la mise en forme graphique. Certains symboles n’ont pas été graphiquement modifiés ou seulement au niveau de la couleur, celle-ci ayant son importance également. Les nouveaux symboles feront prochainement l’objet d’une diffusion via l’Internet ainsi que sur des supports physiques instructifs et interactifs. Il est également prévu de développer un logiciel d’astrologie particulièrement centré sur les principes de l’Astrologie Humaniste. La propriété intellectuelle pour la partie originale des pictogrammes représentés ci-après est réservée mais leur utilisation est libre.

3. Les nouveaux symboles Voici les symboles que je propose d’intégrer à notre pratique de l’Astrologie Humaniste. J’ai la chance d’être nouveau en astrologie. La chance, car je conçois qu’il peut être dérangeant de changer ses habitudes et que cela peut prendre du temps. La chance aussi, car mon esprit a été plus libre pour « voir » de nouvelles formes. Les noms des planètes et des signes n’ont pas changé, heureusement ! Je vous propose donc pour chaque symbole une petite invitation de sens pour vous permettre « d’entrer » dans le jeu et de les apprivoiser … Ces analogies, par définition réductrices ou biaisées, n’ont pas été faites lors de la création des pictogrammes, elles sont arrivées plus tard. D’autres analogies surviendront sans doute mais l’essentiel est la connexion énergétique contenue dans les symboles.