Vers un habitat sain

L’habitat sain... L’habitat sain passe par plusieurs points d’expertises complémentaires à analyser : ​ - La position géographique ​- Les réseaux énergétiques terrestres et cosmiques ​- Les perturbations géologiques et artificielles ​- Les formes des bâtiments et pièces ​- L’orientation ​- Les matériaux ​- Les besoins techniques et technologiques ​- La mise en œuvre ​- L’entretien ​- … Nous allons aborder cela de manière légère pour commencer, puis nous pourrons rentrer dans les détails pour plus de compréhension. Il est important de prendre un maximum d’informations en compte afin d’habiter un endroit qui permette de nous reposer et de nous ressourcer, d'être heureux chez soi. La position géographique est le premier point important. Chacun.e est unique et peut trouver Son endroit pour être bien, une montagne, un bord de mer, une forêt, ou les trois par exemple. Prenons le temps et selon les moyens, au sens large évidemment, de ressentir quel endroit de la Terre nous appelle, nous anime, nous repose. Tester ou faire tester les énergies qui se manifestent à cet endroit (antennes relais, sources souterraines, réseaux et courants énergétiques, …), afin d’éviter de mauvaises surprises et de se décharger au lieu de se ressourcer. Vérifier quelles formes de bâtiments et de pièces correspondent à nos besoins (angles ouverts, formes arrondies…), ainsi que les matériaux disponibles qui soient le plus naturels possibles. L'orientation prend aussi son importance à ce niveau là. Vérifier que les intervenants qui travaillent sur le projet soient consciencieux. Employer les meilleurs techniques et technologies en fonction des besoins et des moyens. Sur ce point, je partagerai mon expérience professionnelle de géobio-électricien. Apporter une belle volonté pour que l’expérience soit bonne et observer régulièrement l’entretien du lieu pour qu’il reste sain.


 

Mathias Truchet